40 ans de combat de classe... Toujours debout !

Peu de travailleurs, en particulier parmi ceux de la jeune génération, savent que l’usine Renault a été implantée à Douai grâce à la lutte d’anciens mineurs et de la population du Nord/Pas de Calais en 1970. Cet ouvrage, puisant dans la mémoire collective de la classe ouvrière, rappelle des pages importantes de l’histoire syndicale dans la région Nord.

L'impulsion du syndicat C.G.T. des mineurs fut déterminante pour créer le syndicat Renault-Douai en 1973. Le combat fut rude et pugnace, les avancées sociales nombreuses, grâce au sens politique les militants C.G.T., conscients d’appartenir à une classe en lutte pour faire respecter ses droits.

Quelle magnifique bataille menée face à la succession de directeurs ! Combien de stratégies, de plans machiavéliques, pour voler le comité d’entreprise en 1986, le rendant insidieusement et peu à peu antisocial… En point d'orgue à ce travail de sape, la flexibilité !

Que d’énergie chez les puissants, que d'argent pour tenter de faire tomber la C.G.T. Renault Douai! Que d’efforts pour la rendre inoffensive, docile, Renault Douai est un laboratoire, c’est là que la classe dirigeante a expérimenté ses méthodes pour remettre en cause les acquis sociaux gagnés de haute lutte. !

Vous êtes nombreux à ne pas connaître la C.G.T. Renault Douai. Pourtant, vous en avez entendu parler : rumeurs, ragots, écrits opportunistes, populistes, décrivant les militants comme des archaïques….

L’histoire du syndicat C.G.T. Renault-Douai n'est pas banale, c’est un parcours chaotique et toujours d’actualité : l’affrontement de classe est toujours aussi aiguisé. Un collectif de camarades a traversé ces 40 ans de combat. Ils ont voulu, le plus objectivement possible, vous donner leur histoire, étayée par des documents archivés à l’institut C.G.T. d’histoire sociale de la métallurgie Nord/Pas de Calais.

Ce livre est à la portée de tous, celles et ceux qui ont approché de près ou de loin la lutte syndicale… Il s’adresse aussi aux jeunes qui ne doivent pas ignorer ce qui sous-tend un affrontement de classe. Nous n'avons d'autre ambition que de permettre aux travailleurs d'aujourd'hui et à ceux de demain de continuer ces 40 ans de combat au service de la classe ouvrière, toujours debout !

Préface G. Hage

Nombreuses illustrations, parution septembre 2009


Share |

 

Détails sur 40 ans de combat de classe... Toujours debout !


Auteur : Collectif
Date de parution : 2009-09-30
Format : 160X230 / 172 pages
ISBN : 978-2-915640-90-8
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Rien vu, rien entendu !

Bande Dessinée satirique sur l’inceste et la pédocriminalité.

Graphistes, scénaristes, coloristes, 30 intervenants se sont attelés à un travail REMARQUABLE !

Imaginez une révolte de moutons noirs décidés à décortiquer l’un des sujets les plus tabous de notre société : celui que personne ne veut ni voir, ni entendre : le viol des enfants.

Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions.

Mes premières fois avec les garçons
...L’auteur relate, ses premiers émois, ses amours d’enfance, d’adolescence, d’adulte, ses découvertes...
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Des rires qui cachent les larmes
Pour conter sa participation à la résistance Denise FOUCARD a choisi de nous faire rire "Eh bien o...
Coquelicot, Pépé et la guerre d'Espagne
18 ans... Et après ?

Elles auront dix-huit ans  en  2012.

Elles  sont  au  seuil de leur vie d’adulte, et rien, dans nos sociétés occidentales, n’est fait pour en marquer le passage, si ce n’est quelques repères flous : l’âge de la majorité, le bac pour certaines, le droit de vote, le permis de conduire.

Alors parfois elles s’inventent seules des rites initiatiques : tatouages, piercings...