La vie devant-elle

Premier tirage presque épuisé...

Je passe mes journées dans une sorte de léthargie… seule face à moi-même, faire à manger, le ménage, repasser même prendre une douche me demande un effort surhumain… Je ne suis « bien » que dans ma chambre où je ressasse sans cesse mes souvenirs et cherche à comprendre ce mal de vivre qui m’envahit toute entière… Pourquoi les mots tel que « Bonheur » « Amour » ne se sont pas inscrits dans le grand livre de ma vie… Qu’ai-je à comprendre de tout cela ?

Je ne me sens plus la force de poursuivre … Mais puis-je partir ainsi ? Qui pourra comprendre ce qui m’a amené à cette mort prématurée, à cet abandon ? Ai-je le droit d’abandonner mes enfants ? Que peuvent-ils comprendre du cheminement de ma vie…de ce mal être qui me dévore tout entière…

Ma tête bouillonne, les souvenirs se mêlent… Il faut que je raconte… il faut que mes enfants sachent, il faut qu’ils comprennent comment dans ma propre histoire est venue s’inscrire la leur « Nous ne choisissons point. Notre destin choisit. Et la sagesse est de nous montrer dignes de son choix, quel qu'il soit » Nous montrer digne et accepter les choix de notre destin ? Difficile challenge lorsque la vie nous apparaît hostile ou vivre est devenu insupportable…

« Il faut sans cesse et sans cesse passer par toutes les étapes de la désillusion, se retrouver seul et toucher le fond de sa détresse. Choisir le difficile, l'impossible, la nuit, ce qui n'est pas dit... Ecrire est à ce prix… Vivre aussi »

 

Détails sur La vie devant-elle


Auteur : Christine Guillot
Date de parution : 2008-12-17
Format : 148X210 / 246 pages
ISBN :

Rupture Réimpression en cours...

Egalement dans Hors collection...


Musique, mon amour...
En janvier 2009, quand Véronique Sauger doit subitement arrêter la pratique instrumentale de la musique, rendue inapte par une succession d'écueils de santé, elle accuse le coup...
Les auteurs
Mes premières fois avec les garçons
...L’auteur relate, ses premiers émois, ses amours d’enfance, d’adolescence, d’adulte, ses découvertes...
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Le manager responsable

 

L’auteure s’est  longtemps plainte des travers et de l’incompétence de ses responsables. Elle ne compte plus les fois où elle a  quitté une institution en se félicitant de ne plus avoir à travailler sous les ordres d’un directeur trop autoritaire...

Le roman d'Abd el-Kader
 
Rachid a une dizaine d'années lorsque les troupes françaises massacrent sa tribu, les Ouffia, à la périphérie d'Alger en avril 1832.
L'enfant, caché dans un puits, est l'un des seuls survivants. Il gagne Alger où une veuve le recueille.
Sarkozy, la grande manipulation
Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du m...