Mes premières fois avec les garçons

Un enfant qui dès son plus jeune âge sait qu’il aime les garçons, quoi de plus banal.
Ce qui l’est moins c’est de le vivre assurément, sereinement vis-à-vis du monde qui l’entoure… et pourtant !
L’auteur relate, ses premiers émois, ses amours d’enfance, d’adolescence, d’adulte, ses découvertes, un témoignage sincère, touchant, relatant ses émotions comme ses peines.
Malgré une société encore intolérante, hypocrite et souvent injuste, en perpétuelle évolution…
Riche de lui-même, de ses pensées, de son ouverture, il a su conserver un équilibre et l’amour qu’il a en lui en préservant son identité d’homme…
En ouvrant, son cœur, ses souvenirs, il nous invite à partager le parfum de l’amour tel qu’il l‘a vécu « en marge »… puisque c’est ainsi !

 

Détails sur Mes premières fois avec les garçons


Auteur : Jérôme-Jacques Montavina
Date de parution : 2009-06-15
Format : 148X210 / 175 pages
ISBN : 978-2-915640-79-3
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 17.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Une guerre contre les femmes
On parle de guerres qui tuent des millions de gens, de catastrophes naturelles qui anéantissent des...
Journée internationale de revendications des femmes

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes

trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle,

pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

40 ans de combat de classe... Toujours debout !
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Sarkozy, la grande manipulation
Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du m...
Elle aurait préféré être un garçon

Collectif d’auteurs

« Tant qu’il y aura des mots. »

« Son père et sa mère lui disaient seulement à chaque fois : «tourne sept fois ta langue dans ta bouche et tu verras que tu connais la réponse !».

Les flammes de la révolte

Lorsque l’on pense aux États-unis on pense à Malcolm X, lorsque l’on pense à l’Afrique du sud on pense à Nelson Mandela, lorsque l’on pensera à la France, on pensera, pour sûr, à W.L.H l’Ambassadeur du ghetto...car l’Histoire est ainsi faite!!