Sens de la justice

Le « sens de la justice » est-il universel ? Est-il indépendant de toute préférence ou attachement personnel ou est-il, au contraire, local, et de ce fait l’expression d’un certain nombre de valeurs particulières et de principes moraux communément partagés ?

Telles sont quelques-unes des questions qui sont au cœur du présent ouvrage et auxquelles nous tenterons d’apporter, d’un point de vue socio-anthropologique, des éléments empiriques de réponse.

 

Détails sur Sens de la justice


Auteur : Mohamed Nachi
Date de parution : 2000-01-01
Format : 17X24 / 445 pages
ISBN : 9782359302196

A paraitre...

Egalement dans Hors collection...


Du Nil au Canal de l'Ourcq
De son enfance ensoleillée dans les rues du Caire à l'hiver rigoureux de Genève. Du confortable...
(G) rêve de femmes
40 ans déjà ! Alors que certains souhaitent en finir avec l'héritage de 1968, d'autres s'ap...
Je voudrais être Lénine
Je vous invite à découvrir Martine Thouet à travers son récit, cette femme incroyable qui a eu l’audace et l’aplomb d’ouvrir le « Lénincafé » sur les terres d’Anjou.
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Lettres, posts et polémiques

Zohra MAHI, en femme de son temps, écoute, observe, s’indigne et réagit…

 

Elle envoie dans toutes les directions, sur des sujets divers,  des lettres …

 

Qu’à cela ne tienne, elle en fera un recueil, explosif, partial mais toujours sincère.

Musique, mon amour...
En janvier 2009, quand Véronique Sauger doit subitement arrêter la pratique instrumentale de la musique, rendue inapte par une succession d'écueils de santé, elle accuse le coup...
Ce que je crois

Ses photos furent interdites, les voilà obligatoires. Elles trônent, officielles, alors que ceux qui les distribuaient risquaient la prison.

Aoun est revenu ! Il ne s’agit plus de lettres griffonnées à la va-vite sur les murs d'un pays d'où il fut exilé. Le voici Président, de retour au même palais d'où on le forçat à partir il y a 26 ans. Il avait perdu une bataille, aujourd’hui il gagne la guerre...