La France des Principes et la France des Coutumes

Cet essai considère la situation actuelle de l'Afro-Maghrébin et du Musulman dans la France du 21e siècle. Il est traité de la situation de l'Afro-Maghrébin, ce "fils d'immigré" qui est né en France, mais dont les parents sont nés en Afrique du Nord ou en Afrique Sub-Saharienne.

Il est important de signaler que l'Afro-Maghrébin n'est pas forcément Musulman et vice-versa. En prenant ces deux minorités comme exemple, ce travail analyse des relations de domination au sein d'une société de plus en plus compartimentée. Au-delà de définir conceptuellement l'injustice sociale, ce travail suggère une nouvelle méthodologie d'émancipation où l'opprimé ne s'émancipe pas en opposition à l'oppresseur, mais en collaboration avec celui-ci afin de ne pas confondre libération et prise de pouvoir.

En rappel d’un constat qu’effectuait un Malek Bennabi il y a cinquante ans, il est nécessaire de comprendre que la France des Principes et la France des Coutumes sont parfois en opposition et constituent deux extrêmes entre lesquels notre réalité est constamment tiraillée en fonction des événements de la sphère publique.

 

Détails sur La France des Principes et la France des Coutumes


Auteur : Noumane Rahouti
Date de parution : 2017-03-01
Format : 14X21 / 140 pages
ISBN : 9782359302189

En stock
Prix : 15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


Banlieue, insurrection ou ras le bol ?
On dit d'un fleuve emportant tout qu'il est violent, mais on ne dit jamais rien de la violence des r...
Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste
Sarkozy, la grande manipulation
Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du m...
Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


Pourquoi j'ai cessé d'être islamiste
1954-1962 La guerre d'Algérie - Portraits croisés
La ménagère de plus ou moins de 50 ans vous emmerde

Les publicitaires adorent, les ménagères de plus ou moins de 50 ans.

Les programmes télévisuels sont tous liés à la ménagère de plus ou moins de 50 ans, celle qui est priée de regarder la pub et d’acheter docilement les produits vantés à l’écran. Comme si ce critère d’âge était représentatif d’un mode de consommation uniforme pour tous, comme un repère auquel il convient de se référer…