Si l'exclusion m'était contée

Refuser la situation inhumaine que vivent certains d'entre nous, « les » sans domicile fixe telle est notre démarche. Nous voulons que soit mis fin à ce scandale, à la honte que cette situation représente pour un pays comme le nôtre.
La Constitution garantit le droit à la dignité, à des moyens convenables d'existence, et nous avons un devoir d'assistance à personne en danger.
Nous n'acceptons plus que les plus fragiles ou les plus pauvres soient laissés au bord de la route.
Il faut rompre avec les solutions provisoires, les logiques d'urgence qui aggravent la précarité et condamnent tant de personnes à une souffrance insupportable, et même parfois à une mort prématurée.
Nous demandons aux pouvoirs publics de mettre en place dès maintenant une politique ambitieuse garantissant l'accès de tous à un vrai logement, afin de garantir la dignité de tous. Ce livre, « Si l'exclusion m'était contée » n'est pas l'histoire des Enfants de Don Quichotte, il est, tout comme nous, une pierre à l'édifice dans la dénonciation des conditions inacceptables de vies des plus défavorisés et les solutions à y apporter.
Liliane, l'auteure, a passé quelques années au Samu Social de Paris et s'engage désormais auprès de l'association « Les enfants de Don Quichotte » avec un dévouement hors du commun, elle est sensible aux autres, et sa pugnacité a redonné de l'espoir à beaucoup d'exclus.
Ce livre se veut aussi l'itinéraire d'une militante aguerrie auprès des sans abri, son apport au Canal Saint-Martin fut considérable, Liliane a toujours le mot juste, elle donne de son temps de son énergie, elles nous offre avec ce livre, le plaidoyer d'une révoltée écrit par une authentique rebelle.
Les rebelles ne sont décidemment pas assez nombreux. On les appelle souvent travailleurs sociaux, militants, sortes de missionnaires chargés du lourd fardeau d'éducation et d'assistance dont se déleste l'État, transferts tout choisis pour s'innocenter des erreurs et des échecs. Ces rebelles suffiront-ils à entraîner les mentalités dans un changement radical ? Liliane veille et ses nombreux amis des Enfants de Don Quichotte avec elle !
Un récit passionnant écrit par une passionnée !
Augustin Legrand - Fondateur de l'association
Les Enfants de Don Quichotte

 

Détails sur Si l'exclusion m'était contée


Auteur : Liliane Gabel
Date de parution : 2007-05-01
Format : 148X210 / 256 pages
ISBN : 978-2-915640-67-44-1

En stock
Prix : 17.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


L‘islam sera français, ou ne sera pas
Tu ne discrimineras pas !?
8 Mars - Cent ans de luttes... Et même un peu plus !
La journée de la Femme célébrée le 8 mars a été initiée lors d’une réunion de l’Internationale socialiste en 1910, plus exactement lors de la Conférence des femmes qui avait lieu tous les deux ans en marge du congrès de l’Internationale socialiste depuis la fin du XIXème siècle.
Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


La ménagère de plus ou moins de 50 ans vous emmerde

Les publicitaires adorent, les ménagères de plus ou moins de 50 ans.

Les programmes télévisuels sont tous liés à la ménagère de plus ou moins de 50 ans, celle qui est priée de regarder la pub et d’acheter docilement les produits vantés à l’écran. Comme si ce critère d’âge était représentatif d’un mode de consommation uniforme pour tous, comme un repère auquel il convient de se référer…

Théâtre du nouvel humanisme
Le théâtre à thèse suscite souvent des réserves bien qu’il ait connu des promoteurs prestigieux en la personne par exemple de Jean-Paul Sarthe
De simon Bolivar à Hugo Chavez