Paul Vaillant Couturier

Soixante-dix ans après sa mort nous devrions mesurer davantage, notamment dans le domaine culturel « la somme » de ce que nous a apporté Paul Vaillant-Couturier.
Un bien bel héritage en vérité, que les terribles années de guerre ont masqué, avant que la radicalisation culturelle du PCF, son alignement sur le modèle Jdanovien du Réalisme socialiste, ne renvoient Vaillant-Couturier qu'à un nom de rues.
Et pourtant, quel précurseur ! « Une synthèse exceptionnelle entre la responsabilité politique et l'imagination culturelle », selon Pascal Ory. Alchimie complexe, issu du croisement d'un environnement artistique précoce, d'un parcours politique courageux et audacieux, de l'exercice d'importantes responsabilités électives et surtout d'un goût prononcé pour la vie, dans toutes ses dimensions, et de la culture dans tous ces aspects. Le métissage de ces différents apports le conduira à esquisser les contours d'une culture dont les traits apparaissent, aujourd'hui encore, d'une profonde et inédite actualité.
Ceux qui aujourd'hui confondent, ou amalgament, volontairement ou involontairement, « Démocratisation culturelle » et « Démocratie culturelle », auraient tout intérêt à « Relire », ou plus certainement à « Lire », enfin, Paul Vaillant-Couturier…
Puisse ce modeste essai, dont l'ambition première était, à l'occasion des soixante-dix ans de sa mort, de rendre à Paul ce qui appartenait à Vaillant-Couturier, servir également à ouvrir enfin le véritable chantier d'une culture à réinventer, à renouveler, en faisant, à l'image de Paul Vaillant-Couturier, preuve d'audace politique et d'imagination culturelle.

 

Détails sur Paul Vaillant Couturier


Auteur : Jean-Michel Leterrier
Date de parution : 2007-11-01
Format : 148X210 / 144 pages
ISBN : 978-2-915640-54-0

En stock
Prix : 14.90 € - 5% = 14.15 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Je voudrais être Lénine
Je vous invite à découvrir Martine Thouet à travers son récit, cette femme incroyable qui a eu l’audace et l’aplomb d’ouvrir le « Lénincafé » sur les terres d’Anjou.
Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions.

Cri d'un obèse
L'obésité est un symptôme multifactoriel et donc source de confusions. Oui, l'alimentation a ...
Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


Si l'exclusion m'était contée
Refuser la situation inhumaine que vivent certains d'entre nous, « les » sans domicile ...
Nos ancêtres les Sans-culottes
Ovale-Heureux-Combattants

Le rugby à quinze est un sport populaire, avec une tradition et un enracinement anciens, en Afrique du Sud, en Angleterre...