Banlieues Vertes

Trente ans après la marche pour l’égalité, rebaptisée par les media « marche des beurs », l’essentiel des revendications alors portées par les manifestants ne sont toujours pas réalisées.

Les générations successives qui vivent encore dans des banlieues et des quartiers populaires se sont appauvries.

Celles-ci étaient déjà des zones de relégation sociale, elles deviennent aussi des zones de relégation environnementale.La convergence des combats issus de la culture de l’écologie politique avec les luttes sociales y est donc à la fois pertinente et urgente pour combattre sur tous les fronts : facture énergétique grandissante, alimentation, lutte contre les discriminations.

Cet ouvrage, enrichi par le vécu et l’expérience de l’auteur, se veut une première tentative pour esquisser le manifeste d’un front politique de l’écologie sociale et populaire dans les banlieues.

 

|

 

Détails sur Banlieues Vertes


Auteur : Yassine Ayari
Date de parution : 2013-09-15
Format : 148X210 / 142 pages
ISBN : 978.2.35930.094.9.

En stock
Prix : 12 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


L‘islam sera français, ou ne sera pas
Sarkozy, la grande manipulation
Mais bon sang ! Comment a-t-on pu en arriver là ? Nicolas Sarkozy a bâti toute son ascension, du m...
La France des Principes et la France des Coutumes

Cet essai considère la situation actuelle de l'Afro-Maghrébin et du Musulman dans la France du 21e siècle. Il est traité de la situation de l'Afro-Maghrébin, ce "fils d'immigré"...

Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


On t'appelle Vénus
Immigration : lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier
Dans cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes, Pierre Henry se livre à un plaidoyer p...
Les flammes de la révolte

Lorsque l’on pense aux États-unis on pense à Malcolm X, lorsque l’on pense à l’Afrique du sud on pense à Nelson Mandela, lorsque l’on pensera à la France, on pensera, pour sûr, à W.L.H l’Ambassadeur du ghetto...car l’Histoire est ainsi faite!!