Mes saisons sèches

Ecrit d’une traite, ce livre n’est pas une confession qui espère une absolution. Il s’agit du récit d’une délivrance réussie d’un mal-être persistant comme une gangue envahissante.

C’est aussi sur un plan plus intérieur, le récit du combat singulier d’une femme contre ses peurs, ses démons et ses illusions. L’auteure, d’abord blessée, puis rebelle et enfin apaisée nous montre que son propos ne constitue en aucun cas un enseignement car, à ses yeux, chaque vie est unique et chacun doit trouver en lui ses propres réponses pour mettre un terme à la longue plainte d’avoir été mis au monde.

On ne meurt pas d’une « saison sèche », on survit, plus ou moins longtemps et la seule ressource dont il doit être fait abondamment usage pour se maintenir debout tout au long de la vie, ce n’est pas le bonheur, mais, existe-t-il ?, ce n’est pas l’espoir, souvent vain ?, c’est le courage ! Et rien d’autre !

Ce livre ne parle que de ce courage-là, fait de lucidité, de solitude, de clairvoyance mais aussi et surtout de résistance à la norme tentaculaire secrétée par l’Humanité qui dirige la foule des « roseaux pensants » vers le moule obligé dans lequel ils se coulent, sans mot dire.

Pour Vénus MAHE, ce ne sera pas « sans mot dire », la preuve, elle a commis ce livre absolument magnifique, touchant, attachant, où les mots se bousculent, s’entrechoquent, pour précisément, tout dire, absolument tout !

 

Détails sur Mes saisons sèches


Auteur : Zohra Mahi
Date de parution : 2010-12-01
Format : 148X210 / 132 pages
ISBN : 978-2-35930-029-1

En stock
Prix : 13.00 € - 5% = 12.35 €

Ajouter au panier

Egalement dans Hors collection...


Elle aurait préféré être un garçon

Collectif d’auteurs

« Tant qu’il y aura des mots. »

« Son père et sa mère lui disaient seulement à chaque fois : «tourne sept fois ta langue dans ta bouche et tu verras que tu connais la réponse !».

Le sens de la justice
La France a vocation à accueillir

Tout écrivain, tout artiste, est engagé, et depuis quelques années j’aime à rappeler cette réalité tout simple à savoir que les poètes écrivent « de leur vivant ».

Tous les livres de Hors collection

Nous vous conseillons également...


De simon Bolivar à Hugo Chavez
Un métier d'avenir - Petit guide pratique du parfait SDF

Un regard lucide sur la précarité sociale, la rue et tout ce que cela comporte comme dangerosité.

Panique à la banque - La chute de la maison Lehman
12 septembre 2008, nous sommes à la veille d’un des plus graves cataclysmes financiers de l’histoire moderne.
var gaJsHost = (("https:" == document.location.protocol) ? "https://ssl." : "http://www."); document.write(unescape("%3Cscript src='" + gaJsHost + "google-analytics.com/ga.js' type='text/javascript'%3E%3C/script%3E"));