Immigration : lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier

Dans cette lettre ouverte aux humanistes et aux socialistes, Pierre Henry se livre à un plaidoyer pédagogique, efficace et sans concession en faveur d'une vision de l'immigration qui allie respect, solidarité et responsabilité.
Déserté depuis de nombreuses années par la gauche, le thème de l'immigration est instrumentalisé par la droite avec pour objectifs d'attirer les voix des électeurs du Front national, de conquérir le pouvoir et de le conserver.
Dans une France en crise d'identité et de confiance, l'utilisation des peurs s'avère dramatique pour l'équilibre si fragile de notre cohésion sociale.
Le vivre ensemble mérite pourtant mieux que quelques mythes simplificateurs. Mais que dire, que proposer face à un discours dominant tellement simpliste qu'il semble devenu évidence ?
Le plus souvent désarmée, la gauche n'a pu opposer à ce populisme que son angélisme ou son adhésion aux discours de sélection et de sécurité qui sont autant de fausses pistes.
Cette lettre ouverte déconstruit le discours dominant, explique les termes de l'immigration, relève l'ampleur et la nature des défis qui sont à la source des migrations, indique un chemin. Celui d'un humanisme raisonné, force de proposition, fidèle aux valeurs de respect et de solidarité, sûr de son identité.
Tel est le sens du message que Pierre Henry veut transmettre à tous ceux qui partagent ce combat.
Pierre Henry est Directeur général de l'organisation France Terre d'Asile, spécialiste des questions de développement, d'immigration et d'asile.

 

Détails sur Immigration : lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier


Auteur : Pierre Henry
Date de parution : 2008-08-02
Format : 148X210 / 128 pages
ISBN : 978-2-915640-77-9
Voir le communiqué de presse

En stock
Prix : 12.9 €

Ajouter au panier

Egalement dans Collection - Mise au point - (Essais)...


Islam ou Extrémisme, d'où vient l'amalgame ?

Un livre vrai, sans détour ni concession. Une vision de plusieurs auteurs, tous avertis et conscients des dangers et dégâts de l'amalgame.

J'aime pas les riches

Depuis au moins trois décennies, depuis que les financiers ont remplacé les investisseurs, depuis que le business a remplacé la politique, avec la fin des Trente Glorieuses, et les grands tournants libéraux qui ont rendu de plus en plus difficiles la vie des classes laborieuses, une seule catégorie s'en est plutôt bien sortie: celle des riches.

Exploitées ? Le travail invisible des femmes

...Elles ont beau travailler, se former, assumer la double journée, elles sont souvent invisibles...

Tous les livres de Collection - Mise au point - (Essais)

Nous vous conseillons également...


Phobia

Vous criez à la vue d’un insecte, vous ne supportez pas la foule, parler en public vous mortifie, la peur de vomir vous rend malade ? Ce livre est fait pour vous !

Education et vivre ensemble

Nous vivons une fin de civilisation, une crise du vivre ensemble et du comportement. Dix intellectuels se penchent sur la question de l’éducation et de l’interculturel...

Il te manque une case

 

"Il te manque une case" est un conte philosophique autour des valeurs et des liens familiaux de génération en génération.